RVELATIONS

Le 14 juillet 2010 défilé de la honte sur les Champs Elysées à Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le 14 juillet 2010 défilé de la honte sur les Champs Elysées à Paris

Message  OYABIO le Mer 14 Juil - 11:50

C'est nouveau, des militaires qui auraient fait partie de troupes ayant participé à des massacres en Afrique viennent défiler ouvertement sur les Champs Elysées ce jour du 14 JUILLET 2010.....

Ce qui est intéressant c'est que pour le cas du Congo-Brazzaville, il ne s'agit même pas de troupes officielles, mais des milices Cobra qui ont sauvé le régime de Sassou Nguesso en 1997. Quant aux troupes tchadiennes qui ont défilé, chez eux il y a encore des milliers d'enfants-soldats, sans oublier que les troupes togolaises défilantes, en 2005 elles ont participé à l'arrivée au pouvoir de Faure Gnassimbé et ont massacré plus de 500 personnes, etc, etc.

C'est absolument intolérable, mais peu surprenant venant d'un gouvernement sarkozy qui depuis longtemps tortille du khul en essayant de chier droit pour que des personnalités politiques et militaires africaines du pré-carré """France-Afrique""" très impliqués dans les crimes de guerre et ou contre l’humanité dans leur pays, continuent tranquillement leur négociation avec la France, """pour service rendu""", au nom de la protection des intérêts Français dans leurs pays respectifs, en espèrant l’équivalent juridique des parachutes-dorés des grands industriels, qui les mettraient définitivement à l’abri des poursuites judiciaires en France.

Et pour montrer sa bonne volonté et son soutien aux personnalités politiques et militaires de ses anciennes colonies, dont certaines sont impliqués dans les crimes de guerre, de crimes contre l’humanité et ou de génocide dans leur propre Pays, le gouvernement Français (de sarkozy) a imposé à l’Assemblée nationale, qui vient de se prononcer sur le projet de loi portant adaptation du droit pénal à l’institution de la Cour pénale internationale (CPI), un vote conforme au texte adopté par le Sénat en juin 2008. Or la version adoptée par le Sénat en juin 2008 met des « verrous » ou critères cumulatifs qui empêchent la possibilité de poursuivre un criminel international sur le sol de France :

Ces verrous sont :

1- une exigence que la personne poursuivie (pour génocide et ou crimes contre l'Humanité) soit habituellement résident en France (ce qui veut dire que tous ceux poursuivis pour de tels faits qui passent seulement sur notre sol sans y résider, ils n'aurons rien à craindre)

2- Une condition de double incrimination qui voudrait que la personne poursuivie en France, le soit également dans son pays ou dans le pays ou les faits ont été commis ; (ce qui veut dire que si la Justice du Pays souvent tenue par le Criminel lui même ne le reconnait pas coupable de crimes, alors la France ne pourra pas non plus le retenir pour crimes)

3- Impossibilité pour des victimes ou leurs représentants de déclencher les poursuites en se constituant parties civiles ; (là c'est clairement vouloir empêcher toutes poursuites contre les criminels étrangers sur notre sol)

4- Inversion du principe de complémentarité (contraire au Statut lui-même qui, à l’inverse, prévoit que la Cour ne peut agir qu’en cas de défaillance des juridictions nationales)..

et Le Parlement Français a définitivement adopté mardi 13 juillet 2010 ce texte, (tel qu’adopté par le Sénat en juin 2008), adaptant le droit pénal français à la Cour pénale internationale (CPI) lors d'un ultime vote de l'Assemblée....

C’est-là-dire que , la France, patrie des droits de l’homme, renonce à toutes les poursuites sur son sol, contre les auteurs (non résidants en France) de génocides, de crimes de guerre et ou de crimes contre l’humanité, pour le grand plaisir de tous ces criminels et autres génocidaires qui peuvent maintenant toujours avoir pouvoir de vie et de mort, sans justice, sur leurs concitoyens en toutes impunités et ensuite venir faire défiler ouvertement leurs troupes sur les Champs Elysées sans craintes d'être inquiétés par des arrestations, puisque ne ''' residants pas en France "".

Ce faisant, la France renie sa signature posée le 17 juillet 1998 à Rome, ratifiant le Traité créant la Cour Pénale Internationale CPI, traité qui veut que les pays signataires mettent leurs juridictions nationales à profit pour la traque et l'arrestation des auteurs de génocides, crimes de guerres et de crimes contre l’humanité quand ils passent sur leur sol


Les juges français ne peuvent donc plus poursuivre et juger les étrangers, (de passage en France), coupables de génocides, de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité, mais ils le peuvent seulement s'ils résident habituellement en France.

Cette honte se passe bien entendu inaperçue, à l’exception des organisations des droits de l’homme qui tirent cette sonnette d'alarme et de qui proviennent ces informations, alors que les mérdias et une grande partie de la classe politique française ne voit pas de mal à cela.

Ne dit-on pas que devant les intérêts de la France, il n y a pas de droite, ni de gauche ?

La seule info des merdias au sujet de ce défilé, c'est la PLUIE et les ORAGES qui ont un peu géné le défilé......hahahahahahahahaahahah

http://www.toumai-tchad.com/article-france-le-defile-de-la-honte-53715161.html


_________________
L'élégance du Temps est celle qui démêle les structures de l'Espace qui ont masqué l'Amour à lui même (James des WINGMAKERS)

http://mysthyc.hautetfort.com/archive/2007/05/29/sciences-occultees.html
avatar
OYABIO
Admin

Messages : 1813
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : SA VOIE

Voir le profil de l'utilisateur http://rvlations.forum-actif.info

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum