RVELATIONS

URNES ELECTRONIQUES ILLEGALES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

URNES ELECTRONIQUES ILLEGALES

Message  OYABIO le Sam 5 Mai - 18:53

URNES ELECTRONIQUES le grand FLOU juridique et L'OMERTA gouvernementale sur leur usage pas très democratique et legal.....

http://is.gd/MEQkEa

http://is.gd/1Rj7rg

bref, n'ayant pas d lois claires e nettes autour de l'usage des urnes electroniques ,c donc de part ce fait illegal legalement de les utiliser sans offrir en même temps un choix de vote normal avec les urnes papier habituelles

DEMOCRATIE = CHOIX, si ta pas le CHOIX, et la LIBERTE de CHOISIR, y a plus de DEMOCRATIE....

_________________
L'élégance du Temps est celle qui démêle les structures de l'Espace qui ont masqué l'Amour à lui même (James des WINGMAKERS)

http://mysthyc.hautetfort.com/archive/2007/05/29/sciences-occultees.html

OYABIO
Admin

Messages : 1805
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : SA VOIE

Voir le profil de l'utilisateur http://rvlations.forum-actif.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: URNES ELECTRONIQUES ILLEGALES

Message  OYABIO le Dim 6 Mai - 11:56

Un peu d'histoire...sur le vote electronique

C'est après la démission du Général de Gaulle en 1969 que les Etats-Unis ont poussé la France à se doter de machines à voter. L'objectif était officieusement à l'époque d'empêcher les Communistes d'arriver au pouvoir ;
http://en.wikipedia.org/wiki/Electoral_fraud
les Américains les suspectant d'être capables d'organiser une fraude électorale massive pour y parvenir.

Seules quelques communes de Corse et de la périphérie de Paris se sont alors équipées cette année-là, sur ordre du ministère de l'Intérieur.

Depuis, l'article L. 57-1 du Code électoral créé à cette occasion a peu changé. Les communes de plus de 3500 habitants qui bénéficient d'un feu vert préfectoral peuvent mettre en place le vote électronique, ce qui est le cas d'une soixantaine de villes françaises.

En 2003, le Ministère de l'Intérieur a suivi les conseils du fabricant hollandais de machines à voter Nedap qui lui promettait, avec des terminaux non-connectés, davantage de sécurité qu'avec un vote centralisé en réseau (il faut cependant noter que ces machines doivent être connectées à Internet une première fois pour les initialiser (donc possibles de les pirater, et qu'elles sont branchées au courant électrique via lequel il est aussi possible de les pirater en faisant passer les infos que l'on souhaite,(ajouter des voix à 1 candidat pr exemple) grâce à l"electricité du courant porteur CPL) .

Un document technique d'agrément fut alors publié, auquel ont pu se conformer quelques entreprises spécialisées. C'est Nedap qui raflera la majorité des marchés

Mais l'agrément du ministère de l'Intérieur est attribué à des types d'appareils, et non à des modèles précis. Aussi, une autorisation accordée en 2003 est toujours valable pour les machines fabriquées en 2012, lesquelles ne font l'objet d'aucun nouveau contrôle. Il suffit au constructeur de certifier qu'elles sont du même type que celui agréé, pour qu'elles puissent être utilisées. Un trou béant dans le protocole.

En 2008, devant une protestation croissante, la ministre de l'Intérieur Michelle Alliot-Marie a décidé de ne plus accorder de nouvelles autorisations préfectorales, gelant de fait la progression du vote électronique en France. Mais les autorisations déjà délivrées aux communes n'ont pas été annulées, ce qui leur permet encore de faire voter électroniquement.

Chantal Enguehard, maître de conférence au Laboratoire Informatique de Nantes Atlantique (LINA) et experte du vote électronique, nous explique dans l'interview ci-dessous pourquoi l'opacité des machines est vivement critiquée, et critiquable. "Il n'y a aucune manière de vérifier" que le vote compté par la machine est bien celui exprimé par l'électeur, prévient-elle.

http://www.dailymotion.com/video/xqfkyr_voteelec_news#from=embediframe

Voir la suite sur le site source http://www.alterinfo.net/Presidentielles-enquete-sur-l-incroyable-opacite-du-vote-electronique_a75768.html


Dernière édition par OYABIO le Sam 11 Aoû - 13:16, édité 2 fois

_________________
L'élégance du Temps est celle qui démêle les structures de l'Espace qui ont masqué l'Amour à lui même (James des WINGMAKERS)

http://mysthyc.hautetfort.com/archive/2007/05/29/sciences-occultees.html

OYABIO
Admin

Messages : 1805
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : SA VOIE

Voir le profil de l'utilisateur http://rvlations.forum-actif.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: URNES ELECTRONIQUES ILLEGALES

Message  OYABIO le Dim 6 Mai - 12:10

Pire encore est à venir :

Vers un vote par Internet ?

Malgré les zones d'ombre qui justifient largement le coup d'arrêt donné aux machines à voter en 2008, le vote électronique est encore vu comme une solution d'avenir par les autorités en France.

Pire, c'est désormais le vote par Internet qui a les faveurs de l'Etat.

Les français de l'étranger choisiront d'ailleurs leurs députés par ce biais dès cette année.

Or le vote par Internet pose encore d'autres problèmes majeurs, notamment pour identifier l'électeur, pour s'assurer qu'il ne vote ni sous la pression d'un tiers, ou que l'ordinateur personnel à partir duquel il vote n'est pas infecté par un virus qui modifierait son choix à son insu.

Au début des années 2000, c'est Isabelle Falque-Pierrotin, l'actuelle présidente de la CNIL qui était alors au Conseil d'Etat, qui militait pour le vote par Internet. Le réseau mondial était en pleine expansion et l'idée qu'il était la meilleure réponse possible à tous les problèmes flottait sur une France qui n'avait pas encore connu l'éclatement de la bulle économique et de prise de conscience de certains problèmes, notamment de vie privée, posés par Internet. Feignant d'ignorer les risques engendrés, Mme Falque-Pierrotin plaidait pour que des machines à voter présentes dans les bureaux de vote soient toutes connectées à Internet afin que les votes soient centralisés et sécurisés. Or le succès de Nedap, avorté en 2008, lui a été défavorable.

En tant que présidente de la CNIL, Isabelle Falque-Pierrotin aura certainement à rouvrir le dossier du vote électronique par Internet. Une occasion en or de valider ce qui lui avait été refusé dix ans auparavant.

Quels recours possibles ?

Au bout de la chaine électorale, mais au centre du processus, l'électeur paraît bien démuni devant l'opacité du vote électronique. Sauf à faire partie des abstentionnistes, il lui est impossible de s'y soustraire, le code électoral précisant que les bureaux de vote ne doivent avoir qu'une seule urne. Il est donc impossible de proposer une urne papier aux réfractaires.

mais ceci est déjà une negation du droit à choisir la manière dont on vote, et c'est contraire à tous principe démocratique qui repose de fait entièrement sur le CHOIX POSSIBLE...des gens à choisir..., c'est donc ILLEGAL d'un point de vue DEMOCRATIQUE....

Si certains ont appelé à protester auprès des présidents des bureaux de vote concernés, Jean-Didier Graton, le président de l'Observatoire du Vote, nous précise que l'expression d'un simple doute sur le bon déroulement d'un scrutin électronique ne suffit pas à l'électeur pour contester la sincérité des résultats de son bureau de vote. L'action en justice n'a guère plus de chances.

"Le juge électoral (le Conseil Constitutionnel pour les élections nationales, le tribunal administratif et le Conseil d'Etat pour les élections locales, ndlr) ne casse les votes que s'il lui est apporté la preuve formelle qu'il y a eu fraude. Il ne fait pas réaliser d'enquête pour le vérifier", explique-t-il.

Or puisqu'il est matériellement impossible de vérifier le déroulement d'un vote avec une machine à voter (contrairement à l'urne traditionnelle) qui doit toujours être transparente et visible pour chaque électeur, il est très difficile voire impossible d'apporter une telle preuve.....Ce qui là encore les rends illégales DEMOCRATIQUEMENT PARLANT

Le vote électronique est avant tout un vote de confiance dans le vote électronique. Or l'opacité ne fait rien pour rassurer.

Selon des témoins qui vont jusqu'à évoquer des soupçons de corruption, certains maires s'obstinent à conserver leurs machines, parfois jusqu'à en perdre leur siège face à des électeurs mécontents, sans apporter d'explications à cet attachement viscéral.

Plus grave, le ministère de l'Intérieur que nous avons contacté refuse de fournir la liste des bureaux de vote concernés, comme il le fait systématiquement à ceux qui la demandent, malgré plusieurs saisines de la Commission pour l'Accès aux Documents Administratifs (CADA).

C"est bien sûr encore là une ILLEGALITE complete, d'un point de vue démocratique, que de ne pas être transparent sur un processus aussi puissant que le vote qui engage le destin des peuples et leur à venir......Le secret est toujours nuisible à la DEMOCRATIE, car avec touts les coups tordus sont possibles et refuser toute transparence est déjà un signe qu'il y a quelque chose à cacher et si on le cache, c'est que c'est pas très nett et honnète .

La seule liste officieuse disponible est issue d'un relevé réalisé par Chantal Enguehard sur le terrain, et disponible en annexe de l'une de ses publications (PDF http://pagesperso.lina.univ-nantes.fr/info/perso/permanents/enguehard/recherche/Master2_Enguehard_EHESS_2011.pdf ). Les cahiers d'évaluation technique des machines à voter, eux, ne commencent à être rendus publics qu'à la suite de plusieurs recours devant le Conseil d'Etat.


La question de la sincérité du vote électronique et de son contrôle n'est pourtant pas anecdotique puisqu'elle concerne entre 1,3 et 1,5 millions d'électeurs, soit deux fois la différence de voix entre Nicolas Sarkozy et François Hollande au premier tour de l'élection présidentielle.

http://www.numerama.com/magazine/22477-presidentielles-enquete-sur-l-incroyable-opacite-du-vote-electronique.html http://www.numerama.com/magazine/22477-presidentielles-enquete-sur-l-incroyable-opacite-du-vote-electronique.html

En clair tout ce qui relève du secret et de la contrainte à l'accepter par force sans offrir un choix alternatif, tout cela est violations de DEMOCRATIE, c'est un DICTA qui est ILLEGAL dans une VRAIE DEMOCRATIE......Peuples si vous acceptez cela, vous vous forger vous mêmes les chaines de votre propre asservissement ....

http://www.dailymotion.com/video/xeiajx_ceci-est-l-histoire-de-votre-esclav_news

Ne venez pas ensuite accuser DIEU et ou la VIE de vos malheurs, vous en êtes TOTALEMENT les SEULS responsables par le laisser faire les trompeurs, et les asservisseurs......ET le non exercise de votre Liberté (qui vous a été donnée par DIEU et ou la VIE) pour la faire respecter...

_________________
L'élégance du Temps est celle qui démêle les structures de l'Espace qui ont masqué l'Amour à lui même (James des WINGMAKERS)

http://mysthyc.hautetfort.com/archive/2007/05/29/sciences-occultees.html

OYABIO
Admin

Messages : 1805
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : SA VOIE

Voir le profil de l'utilisateur http://rvlations.forum-actif.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: URNES ELECTRONIQUES ILLEGALES

Message  OYABIO le Jeu 10 Mai - 10:17

Source http://www.lemans.maville.com/actu/actudet_-Le-Mans.-Les-erreurs-des-machines-a-voter-un-mystere_-2146383-----2_actu.Htm

Le Mans. Les erreurs des machines à voter, un mystère..... ( et ya pas qu'au MANS qu'il y a des Machines à voter électronique) mais Ici, ya étrangement plus de votes que de signatures. Là, plus de signatures que de votes. Les machines à voter électroniques continuent à faire parler d’elles. La Ville va revoir l’organisation de bureaux d’ici le 6 mai.

À quatre erreurs près, les chiffres de Stéphane Erhard correspondent aux chiffres de la mairie. Citoyen manceau, ce quadragénaire conteste la fiabilité des machines à voter depuis leur mise en place en 2007. C’est son cheval de bataille.

Que reproche-t-il aux machines à voter électroniques ?

« Vous confiez à la machine votre intention de vote, mais vous ne savez pas ce qui se passe ensuite. Ces machines ne permettent pas de contrôler, c’est d’ailleurs la force du vote électronique : il n’est pas contestable ! et ce n'est donc pas démocratique »

Au lendemain du premier tour de la présidentielle, le Manceau s’est rendu à la préfecture pour lire les procès-verbaux des 97 bureaux de vote. Et constater les écarts entre votes et émargements : 56 erreurs. La ville, par l’intermédiaire de Didier Bahin, directeur général des services, en concède 52 (72 452 votants, 72 400 émargements). Et relativise : « On obtient une moyenne de 0,5 erreur par bureau ceci n'est pas acceptable, vu le nombre de machines à voter electronic partout, c'est énorme le potentiel d'erreurs ».

un vote de plus q les signature n'est pas acceptable alors 13 votes de plus que de signatures ce n'est pas du tout acceptable et ca ce n'est que ce que l"on peut constater directement, cela nous dit rien sur ce qui n'est pas constatable directement.....????

Ce que Stéphane Erhard a souligné, ce sont les « grands écarts », les erreurs à deux chiffres. Deux bureaux, particulièrement, sortent du lot. Le bureau 9 (école maternelle François-Rabelais, rue Beauverger) compte 13 votes de plus que de signatures. Idem dans le bureau 55 (école primaire Guy-Môquet, avenue Gréco), où il manque 12 signatures.

Comment est-ce possible ? « Ces bureaux doivent être mal organisés, réagit Didier Bahin, directeur général des services de la mairie. Ce qui est sûr et certain, c’est le nombre de votes. Quant au nombre d’émargements, il suffit que quelqu’un ne signe pas au bon endroit, qu’on le fasse signer ailleurs… » Normalement, un électeur ne peut quitter le bureau de vote sans passer par la case émargement.

Pour plus de garantie, il y récupère sa pièce d’identité et sa carte d’électeur.

Concentration perturbée

Plus difficile à expliquer en revanche, le nombre de signatures supérieur au nombre de votes ! Dans dix bureaux, on retrouve une signature de trop. « Je ne sais pour quelle raison ça peut arriver », regrette Didier Bahin.
MAIS ce n'est pas démocratiquement acceptable non plus.

Pourtant, une fois le vote effectué, l’urne électronique se referme automatiquement. Le président de bureau intervient uniquement pour donner le feu vert à l’électeur suivant. Est-ce la faute des votes par procuration ? Un électeur vote dans le même bureau que la personne pour laquelle elle a procuration, il parcourt deux fois le même circuit et dans un moment d’inattention, oublie de signer une deuxième fois. Pourquoi pas…

Il y avait foule, dimanche dernier, dans les bureaux de vote. Ce qui peut perturber la concentration des scrutateurs. Un président de bureau a néanmoins noté sur un procès-verbal que d’avoir réuni « deux bureaux dans une même pièce est source d’erreur grave ! »

Didier Bahin confirme que la Ville va étudier, d’ici au second tour, les bureaux où existent des difficultés d’organisation.


Florence LAMBERT.
Ouest-France

Source http://www.lemans.maville.com/actu/actudet_-Le-Mans.-Les-erreurs-des-machines-a-voter-un-mystere_-2146383-----2_actu.Htm

Il est temps d'interdire le vote électronique partout et de revenir aux urnes papiers surveillées par tous les partis

_________________
L'élégance du Temps est celle qui démêle les structures de l'Espace qui ont masqué l'Amour à lui même (James des WINGMAKERS)

http://mysthyc.hautetfort.com/archive/2007/05/29/sciences-occultees.html

OYABIO
Admin

Messages : 1805
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : SA VOIE

Voir le profil de l'utilisateur http://rvlations.forum-actif.info

Revenir en haut Aller en bas

IRELAND gets rid of their voting machines YEEESSSS

Message  OYABIO le Sam 11 Aoû - 13:00


_________________
L'élégance du Temps est celle qui démêle les structures de l'Espace qui ont masqué l'Amour à lui même (James des WINGMAKERS)

http://mysthyc.hautetfort.com/archive/2007/05/29/sciences-occultees.html

OYABIO
Admin

Messages : 1805
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : SA VOIE

Voir le profil de l'utilisateur http://rvlations.forum-actif.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: URNES ELECTRONIQUES ILLEGALES

Message  OYABIO le Mar 6 Nov - 18:12

scoop, des machines d vote electroniques américaines prise en flagrant delit de changement du vote effectué pour obama en mitt romney

http://www.back2stonewall.com/2012/11/busted-electronic-voting-machines-videotaped-changing-obama-votes-mitt-romney.html

David Packman of The David Packman Show has posted this Special Report that shows that only after a few hours of the polls being open some touch-screen voting machines are already being caught altering votes from President Obama to Mitt Romney.

BE DILIGENT AND AWARE WHILE YOU ARE VOTING!

If you see ANY problems or irregularities at your polling place call the Civil Rights Division of The Dept of Justice toll-free at (800) 253-3931 and tell the polling official.

If the polling official does not take immediate action call your local police immediately.

_________________
L'élégance du Temps est celle qui démêle les structures de l'Espace qui ont masqué l'Amour à lui même (James des WINGMAKERS)

http://mysthyc.hautetfort.com/archive/2007/05/29/sciences-occultees.html

OYABIO
Admin

Messages : 1805
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : SA VOIE

Voir le profil de l'utilisateur http://rvlations.forum-actif.info

Revenir en haut Aller en bas

LA NORVEGE dit NON au vote electronique

Message  OYABIO le Dim 29 Juin - 7:21

En Norvège, le gouvernement a annoncé l'arrêt des tests sur le vote électronique, après des expérimentations limitées lors de deux scrutins en 2011 et 2013. Le système a prouvé des incidents graves pour la DEMOCRATIE :  en effet, une minorité d'inscrits a pu voter deux fois.

la somme des avantages conférés par ce mécanisme n'est pas suffisante pour passer outre la somme des inconvénients. Le caractère opaque du dispositif, la divulgation des choix des votants suite à un piratage ou le risque d'une remise en cause de la sincérité du scrutin sont autant d'éléments qui pèsent très lourds dans la balance, bien plus que les points forts du e-vote.

Ces problèmes ne sont absolument pas hypothétiques. Le rapport norvégien, dont la BBC a repris quelques extraits, a indiqué qu'un petit nombre de votants, 0,75 % d'entre eux, est parvenu à voter deux fois lors des municipales de 2013. D'abord en votant en ligne, puis en se rendant peu après dans un bureau de vote pour placer un bulletin papier dans l'urne.

En comparaison de la taille du corps électoral norvégien, 0,75 % paraît être une donnée très basse. Mais certains scrutins se jouent parfois à quelques voix près. Dans une élection très serrée, ces doubles votants, même s'ils n'auraient probablement pas tous voté pour le même camp, auraient pu complètement fausser le résultat final et permettre à un parti au détriment d'un autre d'accéder au pouvoir.

Toutes ces raisons, l'e-vote est perçu comme un danger démocratique du fait de ses insuffisances en matière de sécurité et de contrôle, ont donc conduit la Norvège à arrêter le tir. Le vote électronique va tirer sa révérence, au moment où la Belgique, de son côté, a fait face à un bug le mois dernier dans son système de vote électronique.

_________________
L'élégance du Temps est celle qui démêle les structures de l'Espace qui ont masqué l'Amour à lui même (James des WINGMAKERS)

http://mysthyc.hautetfort.com/archive/2007/05/29/sciences-occultees.html

OYABIO
Admin

Messages : 1805
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : SA VOIE

Voir le profil de l'utilisateur http://rvlations.forum-actif.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: URNES ELECTRONIQUES ILLEGALES

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum