RVELATIONS

L'AUTRE qui c'est ? et quel est son BUT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'AUTRE qui c'est ? et quel est son BUT

Message  OYABIO le Lun 3 Oct - 8:08

LILOU dit > >

Juste une idée ...en passant..
> >
Jour aprés jour mon esprit se pose, comme une eau qui aprés le trouble
redevient calme et lisse.
et où l'on commence à voir en transparence.
pour l'instant mon regard se pose sur l'autre.

> >

L'autre, ce miroir où je cherche à voir
celui que je crois connaître
et qui sans cesse me sépare
de mon histoire.

> >

Il n'est souvent que le reflet
de mes espoirs et mes regrets
et l'image déformée
que de moi j'ai forgé.

> >
> >

Il me semble ainsi que trop souvent l'autre est le résumé de ce que je
cherche, et quand j'arrête de chercher,il redevient lui..
pour arrêter de chercher, il me faut me poser, tourner le miroir,
reconnaître un à un les reflets,les intégrer, démêler l'image et la
réalité, l'extérieur de l'intérieur ; comme un écheveau emmélé..fil à fil..avec minutie, détermination et humilité.

> >

J'ai eu le souhait de le partager ici, comme pour
mieux fixer mon cheminement et sans cesse l'approfondir.

_________________
L'élégance du Temps est celle qui démêle les structures de l'Espace qui ont masqué l'Amour à lui même (James des WINGMAKERS)

http://mysthyc.hautetfort.com/archive/2007/05/29/sciences-occultees.html

OYABIO
Admin

Messages : 1805
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : SA VOIE

Voir le profil de l'utilisateur http://rvlations.forum-actif.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AUTRE qui c'est ? et quel est son BUT

Message  OYABIO le Lun 3 Oct - 8:09

OBYONETAOPY repond ; Autrui est-il un autre moi-même ?

( MODIFICATIONS FAITES par moi à partir du LIVRET les ANNALES du BAC
section philosophie corrigé du BAC 2007 )


Introduction

Autrui : autrui n'est pas absolument différent de moi. S'il l'était, je
n'aurais aucun rapport à lui. Mais il ne m'est pas pour autant identique à
moi : il doit donc être autre que moi. Entre L'identité et la différence,
faut-il donc dire qu'autrui est un autre moi-même ?

La question porte sur la nature des rapports humains en général. Savoir ce
que sont les mues ( les TRANSFORMATIONS du YI KING ) pour moi permet de
comprendre ce qui nous lie et de se conduire comme il faut.
On doit d'abord voir en l'autre le semblable, à la fois identique et
différent, avec lequel il est toujours possible de communiquer et de vivre
en société : c'est l'ami, le voisin, le concitoyen, c'est-à-dire l'autre
moi, autre que moi, dont la différence apparente n'est qu'accidentelle
parce qu'elle renvoie à une même identité plus profonde et essentielle.
Mais on peut aussi voir en l'autre un être chez qui cette différence n'est
pas qu'apparente, mais irréductible et réelle, parce qu'elle ne renvoie
qu'à elle-même, et non à une identité ou une essence commune de l'humanité.

C'est ainsi que le barbare, l'autiste et le fou sont des hommes semblables
à nous, bien que l'on ne puisse généralement pas vivre et communiquer avec
eux comme avec les autres. Qui donc est l’autre pour moi ? , est-ce mon
prochain ?, un être autre comme moi ?, avec lequel je puis cependant m'unir
parce qu'il n'existe entre nous qu'une différence superficielle et
contingente ? Ou est-ce un être lointain ? , sans moi, avec lequel je ne
puis partager que la différence et non l'identité parce qu'elle seule est
réelle ? Cette réflexion théorique sur notre rapport à autrui s'avère ainsi
avoir une dimension ontologique et une signification pratique.

Il s'agit de CLAIR DISCERNER l'être du paraître, pour savoir ce qui est vraiment, entre
l'identité et la différence. Mais l'enjeu, moral et politique, est de
comprendre ce que c'est qu'être humain, pour parvenir à vivre ensemble.
Faut-il en effet qu'autrui me ressemble pour que je voie en lui un
semblable ? Y a-t-il un modèle d’humanité ? Comment composer avec les
différences pour vivre en société ?

_________________
L'élégance du Temps est celle qui démêle les structures de l'Espace qui ont masqué l'Amour à lui même (James des WINGMAKERS)

http://mysthyc.hautetfort.com/archive/2007/05/29/sciences-occultees.html

OYABIO
Admin

Messages : 1805
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : SA VOIE

Voir le profil de l'utilisateur http://rvlations.forum-actif.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AUTRE qui c'est ? et quel est son BUT

Message  OYABIO le Lun 3 Oct - 8:10

suite de la réponse précédente


vision d'Aristote:


autrui, l'ami, est un autre moi-même....

La ressemblance constitue l'amitié, nous dit Aristote. L’ami veut être un "
autre soi même". Percevoir un ami, c'est en un sens se percevoir et se
connaître soi-même" ( Ethique à Eudème, VII, 12). Aristote définit l'amitié
par la ressemblance, conçue comme une synthèse d'identité et de différence.
L’ami est l'alter ego, le semblable, qui n'est ni identique ni différent,
parce qu'il est les deux simultanément.
On ne peut en effet faire de l'identité le principe de l'amitié,
remarque-t-il. Deux êtres vraiment semblables ne peuvent rien s'apporter,
car chacun d'eux dispose de ce qu'a l'autre, ils n'ont pas besoin l'un de
l'autre et ne sont pas amis. Mais on ne peut pas non plus la fonder sur le
principe contraire, la différence, car deux êtres trop radicalement opposés
ne peuvent jamais se rencontrer, car étant tels, ils s'excluent
mutuellement et ne peuvent donc vivre ensemble, ni être amis. Aristote en
conclut que l'on ne peut rendre raison de l'amitié qu'en opérant la
synthèse de ces deux principes apparemment opposés. Aussi fonde-t-il
l'amitié sur de la ressemblance, celle-ci pouvant se concevoir soit comme
une identité partielle, soit comme une petite différence.
L’ami est donc celui qui nous ressemble, et l'on aurait tort de prendre au
mot la sagesse populaire qui dit que " les contraires s'attirent ", ou que
" entre amis tout est commun ", bien qu'il faille l'écouter lorsqu'elle
nous dit que " l'ami est un autre soi même ". Aristote tire de cette
analyse une première leçon théorique : la connaissance de soi passe par
celle de l'autre ( qui n'est pas forcément l'autre extérieur, mais qui peut
être l'autre face de soi en soi, ce qui est d'ailleurs le but je pense de
toutes existentialisations d'une Entité ), nous dit-il en développant
l'analogie suivante : il est impossible à l'homme de se connaître
immédiatement lui-même, comme à l'œil de s'apercevoir directement, car tous
deux doivent passer par l'intermédiaire d'autre chose qu'eux-mêmes. C'est
le miroir pour l'œil et l'ami pour l'homme. De même qu'un œil peut en effet
se voir dans la pupille d'un autre œil qui devient un miroir pour lui et
lui permet de s'apercevoir, un homme peut se connaître lui-même par
l'intermédiaire d'un autre, s'il est son ami, son semblable, pour devenir
conscient de lui-même et de son être. En voyant l'autre, il se voit
lui-même, c'est en l'autre qu’il se réfléchit comme en un miroir. La
connaissance qu'il a de lui-même passe ainsi par celle de l'autre et la
constitution de l'identité suppose l'altérité. Je ne puis donc me connaître
sans autrui, en dehors d'une communauté humaine.
La question est alors de savoir, qui on peut reconnaître comme son
semblable, son alter ego ? Aristote donne une réponse politique et morale à
cette question, en définissant la ressemblance soit par la
proportionnalité, d'un point de vue quantitatif et légal, soit par la
sympathie, en un sens qualitatif et moral, Mon " semblable" est d'abord
celui qui a les mêmes droits que moi, bien que nous soyons des personne:
différentes : c'est le concitoyen, celui dont le rapport à la loi est
identique au mien, l'égalité de droit étant un premier principe de
ressemblance et d'amitié. Mais C’est aussi celui qui éprouve les mêmes
sentiments que moi, bien que sa constitution soit différente de la mienne:
c'est mon frère, ou celui qui a été éduqué de la même façon que moi, la
communauté affective étant un second principe de ressemblance et d'amitié,
plus immédiat que le précédent qui dépend du raisonnement et de la pensée.
Cette analyse conduit Aristote à faire de l'amitié le principe général de
la civilisation, puisque c'est lui qui permet aux cités de durer et aux
hommes de s'élever. C'est le seul lien social susceptible d'unir les hommes
de façon juste, mais c'est aussi ce qui conduit le philosophe à exclure le
" barbare " du champ de l'humanité……..
L’étranger qui n'a pas été élevé comme moi et n'obéit pas aux mêmes lois
n'est donc pas un autre "moi-même ": il ne peut donc pas être mon ami et
n'est donc pas même un homme, si j'en suis un. On peut donc le réduire à
l'esclavage au même titre qu'un animal. Mais le fait qu'autrui soit un
autre moi-même signifie-t-il forcément qu'il soit mon ami ? ‘alter ego
est-il l'ami, ou au contraire le rival ? Comment vivre ensemble si je dois
me méfier d'autrui parce qu'il me ressemble ?

à suivre ci dessous

_________________
L'élégance du Temps est celle qui démêle les structures de l'Espace qui ont masqué l'Amour à lui même (James des WINGMAKERS)

http://mysthyc.hautetfort.com/archive/2007/05/29/sciences-occultees.html

OYABIO
Admin

Messages : 1805
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : SA VOIE

Voir le profil de l'utilisateur http://rvlations.forum-actif.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AUTRE qui c'est ? et quel est son BUT

Message  OYABIO le Lun 3 Oct - 8:10

Vision d' Hobbes:

autrui, s'il est un autre-même, est mon rival.


> >" La nature a fait les hommes égaux, nous dit Hobbes. De cette égalité des
> >aptitudes découle une égalité dans l'espoir d'atteindre nos fins. Si deux
> >hommes désirent la même chose alors qu'il n'est pas possible qu'ils en
> >jouissent tous les deux, ils deviennent ennemis" (Léviathan, l, chap.
> >XIII). Hobbes montre à l'inverse de tous ses prédécesseurs que l'égalité et
> >la liberté naturelles des hommes ne conduisent pas à la paix et à la
> >fraternité, mais à la rivalité et à la guerre de tous contre tous. C'est
> >parce qu'autrui est un autre moi-même qu'il est mon ennemi naturel.
> >Le point de départ de l'analyse consiste à affirmer que tous les hommes
> >sont naturellement soumis à une même loi, qui les oblige à se conserver et
> >à ne rien faire qui puisse nuire à leur propre existence. Cette loi définit
> >la fin vers laquelle tendent tous les êtres: la conservation de soi. C'est
> >une loi naturelle au sens où elle n'a pas été instituée par les hommes,
> >mais existe indépendamment d'eux, à la différence des lois positives. La
> >nature agirait cependant en vain, poursuit Hobbes, si elle ne donnait pas
> >aux hommes les moyens de parvenir à la fin qu'elle leur assigne. A la loi
> >naturelle correspond d'une part un droit naturel, autorisant chacun à
> >s'emparer de tous les moyens qu'il juge utile pour parvenir à sa fin, et
> >d'autre part une liberté naturelle au nom de laquelle il peut légitimement
> >écarter tous les obstacles qui entraveraient sa marche vers cette dernière.
> >Cette loi, ce droit et cette liberté sont les mêmes pour tous, si bien que
> >les hommes sont par nature égaux, puisqu'il n'existe naturellement aucune
> >différence ni privilège entre eux. Autrui est donc mon égal, mon alter ego,
> >au sens où il a la même fin que moi et dispose des mêmes moyens pour y
> >parvenir.
> >La logique veut cependant que cette identité identique ( égale ) de fin et
> >de moyens plonge les hommes dans une guerre perpétuelle, contredisant les
> >exigences de la Loi Naturelle. A l'état de nature, toute chose peut en
> >effet s'avérer utile à mon existence et si l'utilité est la norme du droit,
> >il s'en suit que le droit naturel est un droit de tous sur toutes choses.
> >Mais faire valoir son droit en s'emparant d'un moyen de subsistance revient
> >alors à léser autrui dans le sien en le privant de ce même moyen. Mon
> >existence s'avérant ainsi faire obstacle à la sienne, il est libre de
> >m'éliminer pour se conserver et ne fait en cela qu'obéir à la loi de la
> >nature qui le commande également à tous. C'est ainsi que les hommes
> >deviennent légitimement rivaux, non parce qu'ils sont différents et
> >inégaux, mais au contraire parce qu'ils sont égaux et semblables. Dans la
> >peur du loup, c'est à dire dans la crainte de l'autre, " l'homme est un
> >loup pour l'homme " conclut en ce sens Hobbes, en reprenant Virgile. L’état
> >de nature de l'humanité s'avère donc être un état de guerre où nul n'est
> >assuré de se conserver, et dont les hommes ne peuvent sortir qu'en
> >renonçant au droit qu'ils ont de se gouverner eux-mêmes. Il leur faut donc
> >le transférer à un tiers qui l'administre en leur nom et l'État, qui naît
> >de ce transfert de droit, ne peut garantir la paix qu'en instituant la
> >propriété privée et en mettant ainsi fin à l'égalité naturelle des hommes.
> >L’analyse de Hobbes montre donc que le fait qu'autrui soit un " autre
> >moi-même " ne fait pas de lui un ami. Cela signifie aussi bien qu'il est
> >mon rival et que seul un État légitime, mais fort, peut mettre fin à la
> >guerre qui existe entre lui et moi. Mais les théories de l'autre que l'on
> >vient d'évoquer n'ont-elles pas pour point commun d'être grégaires? Suis-je
> >obligé de penser autrui par rapport à moi ? ou puis-je l'envisager en soi,
> >comme différence radicale? Autrui n'est-il pas l'opposé du moi, plutôt que
> >l'autre moi?

suite ci dessous

_________________
L'élégance du Temps est celle qui démêle les structures de l'Espace qui ont masqué l'Amour à lui même (James des WINGMAKERS)

http://mysthyc.hautetfort.com/archive/2007/05/29/sciences-occultees.html

OYABIO
Admin

Messages : 1805
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : SA VOIE

Voir le profil de l'utilisateur http://rvlations.forum-actif.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AUTRE qui c'est ? et quel est son BUT

Message  OYABIO le Lun 3 Oct - 8:11

Vision de Nietzsche:

autrui n'est pas un autre moi, mais l'autre sans moi


> >" Et Zarathoustra s'adressa au peuple en ces termes: je vous enseigne le
> >Surhumain
> >L’homme n'existe que pour être dépassé. Qu'avez-vous fait pour le dépasser
> >? La théorie nietzschéenne du surhumain consiste à affirmer que ce que nous
> >appelons l'homme, comme s'il s'agissait d'un être identique et éternel, est
> >en réalité le système de valeur correspondant à une hiérarchie particulière
> >d'instincts qui peut être dépassée. Les notions " d'identité ", de " moi ",
> >" d'autrui " en sont des manifestations ; vouloir le Surhumain consiste
> >d'abord à penser sans elles. Autrui n’est plus alors l'autre moi, mais
> >l'être sans moi, le lointain et non le prochain.
> >Le " moi " est en effet une fiction socialement utile, nous dit Nietzsche.
> >Car la
> >est qu'il n'y a rien d'identique dans le monde, tous les êtres étant
> >emportés dans le devenir universel qui les fait changer à chaque instant.
> >Tout n'est que différence et différant. S'il n'existe aucune " substance ",
> >existant en soi, demeurant identique au cours du temps, il n'en reste pas
> >moins vrai qu'aucun être ne pourrait se conserver un seul instant s'il ne
> >croyait d'abord à l'identité des choses. Il faut croire que les mêmes
> >causes produisent les mêmes effets ", non parce qu'il y aurait vraiment des
> >" causes " et des " effets " " identiques ", mais parce que cela augmente
> >nos chance de survie en nous permettant de distinguer plus rapidement la
> >proie et le prédateur, le bon et le mauvais. La " vérité" est ici ce qui
> >est utile à la vie et à la conservation de l'espèce, non pas ce qui est
> >conforme au réel REEL.
> >AINSI perçue la " vérité " alors nous ne pouvons survivre qu'en falsifiant
> >le devenir, en y introduisant des catégories " artificielles " utiles à
> >notre propre existence. Ce que nous appelons la " réalité " ici n’est pas
> >la VRAIE REALITE, mais est un système de croyances utiles à la conservation
> >d'un certain type d'humanité, conclut Nietzsche. Nos vérités ne font
> >qu'énoncer les conditions biologiques et morales de la survie de ce type
> >particulier.
> >Le propos de Nietzsche consiste alors à évaluer chacun de ces systèmes de
> >valeurs_ pour en saisir le sens. La méthode qu'il élabore à cette fin se
> >nomme " généalogie "_ Elle consiste à démasquer la pensée en découvrant le
> >mode de vie et la hiérarchie d'instinct qui se cachent derrière chaque
> >théorie. La valeur de chacune d'elles dépend du jugement qu'elle porte sur
> >la vie et son sens dépend du type d'existence qu'elle veut légitimer puis
> >conserver. Or c'est selon Nietzsche le désir de trouver des coupables et
> >des responsables, l'instinct de châtier et de punir pour rendre la cruauté
> >morale, qui est à l'œuvre dans la fiction du moi. S'il n'existe en réalité,
> >pas plus " d'individu " que de " personne " unique, car il n'y a en nous
> >que des coalitions d'instincts dont les multiples rapports changent au
> >cours du temps, il n'en reste pas moins que l'on ne peut juger les hommes
> >sans forger cette fiction d'un ‘’ moi ‘’ demeurant identique au cours du
> >temps. L’identité est la condition de possibilité du jugement et le
> >principe de la responsabilité, sans lequel on ne peut ni imputer un acte,
> >ni condamner un homme.
> >
> >
> >C'est finalement le juge et Dieu qui ont besoin du " moi " et du " même ",
> >conclut Nietzsche pour demander le dépassement de ces avatars humains. Le
> >prêtre voit en autrui un autre " moi " pour en faire un coupable : en se
> >l'identifiant, il se prépare à le juger et à le châtier. Le surhumain
> >consisterait à l'inverse à rétablir l'innocence du devenir en le purgeant
> >des catégories de fautes et de péchés que l'instinct de vengeance y
> >introduit.

> >Ce serait penser l'homme sans " moi ", c'est-à-dire sans la culpabilité.
> >Autrui, le Surhomme, n'est plus un autre " moi-même ", mais l'autre du "
> >moi " et du " même ". C'est un dé ( ou des pièces de YI KING ) jeté : c'est
> >la fin de toutes les identités particulières qui ouvre sur les multiples
> >devenirs de la vie sans pour autant aucune pertes d'UNITE.

à suivre ci dessous

_________________
L'élégance du Temps est celle qui démêle les structures de l'Espace qui ont masqué l'Amour à lui même (James des WINGMAKERS)

http://mysthyc.hautetfort.com/archive/2007/05/29/sciences-occultees.html

OYABIO
Admin

Messages : 1805
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : SA VOIE

Voir le profil de l'utilisateur http://rvlations.forum-actif.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AUTRE qui c'est ? et quel est son BUT

Message  OYABIO le Lun 3 Oct - 8:12

Conclusion
> >Dire qu'autrui est un autre moi-même n'a donc pas le même sens pour
> >Aristote, Hobbes et Nietzsche. C'est faire de lui un ami utile à la
> >connaissance de soi pour le premier, un rival dont l'existence fait
> >obstacle à la mienne pour le deuxième, un coupable idéal créé par
> >l'instinct de vengeance pour le troisième. C'est un miroir, estimable et
> >nécessaire pour Aristote, un obstacle dont je dois me méfier, mais avec
> >lequel il me faut composer pour Hobbes, enfin l'instrument de domination
> >des prêtres sur l'Humanité pour Nietzsche. Mais tous s'accordent sur un
> >point, il faut considérer autrui comme un autre soi-même pour constituer un
> >groupe, c'est-à-dire vivre en collectivité, que cette communauté ait pour
> >principe la sympathie, l'antipathie ou le sentiment de culpabilité. L’alter
> >ego est l'animal politique, le citoyen, ce qu'il y a finalement de grégaire
> >en nous, c'est la surface de projection de nos choix et de nos rapports
> >humains. En le jugeant, on se juge soi-même………


suite ci dessous......

_________________
L'élégance du Temps est celle qui démêle les structures de l'Espace qui ont masqué l'Amour à lui même (James des WINGMAKERS)

http://mysthyc.hautetfort.com/archive/2007/05/29/sciences-occultees.html

OYABIO
Admin

Messages : 1805
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : SA VOIE

Voir le profil de l'utilisateur http://rvlations.forum-actif.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AUTRE qui c'est ? et quel est son BUT

Message  OYABIO le Lun 3 Oct - 8:12

Ici c'est une vision de MOI

Pour avoir une VISION CLAIRE de ce que l’on est, il convient d’avoir aussi
> >une vision claire de ce qu’est l’Autre et de son rôle dans le DEVELOPPEMENT
> >du MEILLEUR de NOUS MEMES ( et vice versa )………

car Imaginons un instant que
> >tout soit de la même couleur, d’une de ces couleurs identiques en tout
> >point et dans tous ses tons, comme dans toutes ses vibrations, dans tous
> >les plans et dans toutes les dimensions……imaginons que tout soit de cette
> >même couleur et uniquement de cette même couleur, que verrions nous ? ? ?
> >?, rien nous ne verrions rien, alors comment pourrions nous distinguer
> >l’autre ? ? ? comment pourrions nous, nous reconnaître dans un chemin à
> >prendre, plutôt qu’un autre ? ? ? ?, comment pourrions nous reconnaître
> >qu’un chemin nous est plus avantageux qu’un autre ? ? ?, comment pourrions
> >nous tout simplement nous connaître en gros ? ? ? ? car tout de la même
> >couleur, et il n’y a plus rien de visible, puisqu’il n’y a plus de
> >différenciations possibles………….donc si nous parvenons à la CONNAISSANCE des
> >choses, c’est uniquement parce que il y a l’altérité, l’autre, qui est là
> >et qui nous offre ce possible de pouvoir ‘’ savoir ‘’, grâce à sa présence,
> >à ses différences, ce qui nous convient de ce qui ne nous convient pas pour
> >le DEVELOPPEMENT du MEILLEUR de soi.…..Ainsi, on devrait aussi toujours
> >remercier l’autre, même le pire, car il nous montre ce qui ne nous convient
> >pas et nous aide, par là, à sa manière, à RECONNAITRE ce qui nous convient,
> >L’UNITE ( L’UNION de toutes nos différences par ce qu’elles ont de
> >complémentaire ) pour le DEVELOPPEMENT du MEILLEUR de SOI et ainsi à
> >laisser choir ce qui ne nous convient pas………
> >car comment savoir si une chose est MEILLEURE pour nous ? ? ? ?, si on en a
> >pas expérimenté au moins une fois l’opposé, comment savoir que le feu brûle
> >si on ne s’est pas au moins une fois brûler avec……..et surtout n’oublions
> >pas que ce DEVELOPPEMENT du MEILLEUR de SOI, ce n’est pas non plus le ‘’ se
> >croire meilleur que l’autre, SUPERIEUR à l’autre, en croyant que l’autre
> >est plus mauvais que soi, et ou INFERIEUR ‘ non évidemment pas………car toutes
> >altérités, toutes ‘’’ différences ‘’’ ne montrent pas le bien ou le mal de
> >l’autre, mais le Niveau de Développement auquel il ou elle est parvenu ( et
> >surtout le niveau auquel on est de soi même parvenu )……et aucun ( l’autre
> >ou nous ) ne peut vraiment dire que le Niveau de l’un est mieux ou plus mal
> >qu’un autre, puisqu’il est seulement une Etape de son ( notre ) Propre
> >Développement parmi tant d’autres, et qu’il ( on ) doit l’intégrer et le
> >comprendre ( dans l’ordre du : ce qui lui ( nous ) convient de ce qui ne
> >lui ( nous ) convient pas, afin de ne plus reproduire ce qui ne MARCHE (
> >hex n°10 ) pas pour le DEVELOPPEMENT du MEILLEUR de lui ( nous ) ou elle
> >même ) avant de pouvoir passer à un Niveau Supérieur de DEVELOPPEMENT ( hex
> >n°53 )….et retrouver L’UNITE SOURCE PREMIERE de TOUT, qui TOUT ANIME…..( le
> >JE TU IL ELLE NOUS VOUS ILS ELLES en UN )

> >En d’autre termes, le UN crée le DEUX ( ou le Multiple, le je tu il elle
> >nous vous ils elles) pour que de l’interaction du DEUX ( Multiple, le je tu
> >il elle nous vous ils elles ) avec le UN,…….. le DEUX ( Multiple, le je tu
> >il elle nous vous ils elles ) puisse se connaître dans sa plus HAUTE
> >INTENSITE D’UNITE qui n’est pas différente de L’UNITE PREMIERE SOURCE
> >ORIGINE DE TOUT…( UNION FUSION PARFAITE des différences, ( le je tu il elle
> >nous vous ils elles ) par CE qu’elles ont de complémentaire ( CE =
> >L’ESSENCE COMMUNE à L’ORIGINE de toutes et tous ) sans plus aucune
> >différenciations, mais les ayant toutes en potentiels de POSSIBLE quand
> >même )…

> >à suivre ci dessous et toujours vision de moi là.....

_________________
L'élégance du Temps est celle qui démêle les structures de l'Espace qui ont masqué l'Amour à lui même (James des WINGMAKERS)

http://mysthyc.hautetfort.com/archive/2007/05/29/sciences-occultees.html

OYABIO
Admin

Messages : 1805
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : SA VOIE

Voir le profil de l'utilisateur http://rvlations.forum-actif.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AUTRE qui c'est ? et quel est son BUT

Message  OYABIO le Lun 3 Oct - 8:13

En clair : SOI et AUTRUI peut se comprendre aussi par la L’INTERACTION de
> >DUALITE du YIN et du YANG, de la MATIERE et de la LUMIERE, même de notre
> >propre Esprit et Sexe…..qui sont l’un et l’autre différents….
> >contraires……….

et pour aborder cette DUALITE, dont nous sommes aussi
> >constitué lorsque l’on a un corps physique dans un Espace et un Temps
> >donné, Il convient de se garder des catégorisations fixes et erronées du
> >bien et du mal pour expliquer la DUALITE, mais il est plutôt favorable
> >d'aborder SON MYSTERE avec une intelligence ouverte renouvelée….C'est à
> >dire, il convient de ne pas se représenter la chair ( ou l’autre ) comme le
> >mal, et l'esprit ( soi ) comme le bien ( couple ennemis ), car Matière et
> >Lumière ne sont que les faces opposées d'une seule et même pièce ( couple
> >amants ), reliées par leurs faces cachées de VERITE…….. En clair, ce que
> >l'on prend souvent à tort pour l'Adversaire, ce n'est que la Résistance
> >Nécessaire à la CROISSANCE, comme l'un des parents doit parfois jouer la
> >partie adverse et faire résistance à son enfant, sans pour autant en être
> >l'ennemi, afin de l'aider à CROITRE dans L'HARMONIE. De cette façon on "
> >perçoit " mieux le Rôle de la Substance et de la Fonction ( des contraires
> >) et l'on peut voir dans leurs différences complémentaires, la RELATION UNE
> >qui unit les contraires. Autrement dit l'inaccompli ( ce que l’on est dans
> >l’espace et le temps ) ne peut S'ACCOMPLIR ( passage au LIBRE HORS du TEMPS
> >encore appelé DELIVRANCE ) que s'il rencontre une résistance dans sa quête
> >D'ACCOMPLISSEMENT et c'est l'intensification de son énergie au terme de
> >chaque épreuves surmontées, qui permet à l'inaccompli une BONNE CROISSANCE
> >pour passer à un NIVEAU SUPERIEUR D'ACCOMPLISSEMENT, et ce jusqu'à ce que
> >tout l'inaccompli soit devenu TOTAL ACCOMPLI….

Embrasser ici veut dire
> >CONTENIR et PROTEGER tous les peuples entre les quatre mers……..c'est encore
> >le CYCLE sans commencements, ni fins du CHANGEMENT. ( extrait de L’IMAGE
> >SYMBOLIQUE de mon YI KING de la SIMPLICITE SUBVERSIVE hex n° 2 )
> >

VOILA ici LILOU la fin sans fins de cette réponse……….en réponse à ce que m’a fait
> >découvrir ton post……..et ce qu’il m’inspire à te dire….

A+ et merci LILOU car ton premier TOPIC sur l'autre dit un peu tout cela aussi, en une forme de poeme.....MERCI

_________________
L'élégance du Temps est celle qui démêle les structures de l'Espace qui ont masqué l'Amour à lui même (James des WINGMAKERS)

http://mysthyc.hautetfort.com/archive/2007/05/29/sciences-occultees.html

OYABIO
Admin

Messages : 1805
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : SA VOIE

Voir le profil de l'utilisateur http://rvlations.forum-actif.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AUTRE qui c'est ? et quel est son BUT

Message  OYABIO le Lun 3 Oct - 8:14

>LILOU dit Ah là Oby tu as fait fort!

Je n'ai pas encore tout digéré...mais je ne peux
>m'empêcher de réagir tant le sujet me passionne te ce que tu dis éveille en
>moi des possibles... merci vraiment de la qualité de cette réponse..
>

Voici donc une première réaction:
>
>Je suis tout à fait d'accord sur le rôle de l'autre dans le développement
>du meilleur de soi. En ce sens je dirai : "la connaissance de soi passe par
>celle de l'autre ET la connaissance de l'autre passe par celle de soi"
>Un peu comme si l'autre devenait le catalyseur me permettant de révéler mes
>peurs , mes croyances, mes possibles..si j'observe attentivement ma
>relation à lui et que je me sert du reflet qu'il me renvoie ( positif ou négatif)
>pour me connaîte ( dans le sens de naitre à moi même).

>Réciproquement ce n'est que lorsque je me connais ( dans le sans de naître
>à moi même) que je peux connaître l'autre en vérité. voir et communiquer avec
>l'etre véritable qu'il est et que mon égo emprisonnait dans des projections
>de mes propres croyances.

>Je vois vraiment cela comme un chemin tissé de nos différences apparentes
>pour trouver nos ressemblances profondes. En ce sens l'aventure devient
>manifique, un voyage au coeur du Moi sans "les moi"
( que je pourrai aussi
>écrire "l'émoi".)

A+ merci OBY de tes réponses profondes sur le sujet......

_________________
L'élégance du Temps est celle qui démêle les structures de l'Espace qui ont masqué l'Amour à lui même (James des WINGMAKERS)

http://mysthyc.hautetfort.com/archive/2007/05/29/sciences-occultees.html

OYABIO
Admin

Messages : 1805
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : SA VOIE

Voir le profil de l'utilisateur http://rvlations.forum-actif.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AUTRE qui c'est ? et quel est son BUT

Message  OYABIO le Lun 3 Oct - 8:15

OBYONETAOPY repond Oui LILOU

tu perçois CLAIREMENT le rôle de l'autre dans la connaissance de
soi,

mais tu perçois aussi ce que cherchais à dire le X quand il disait :
>NUL NE PEUT AIMER SON PROCHAIN S'IL NE S'AIME PAS LUI MEME
>D'ABORD..............l'autre est comme un REFLET qui nous permet de dire,
>selon ses faits et gestes, ce que nous voulons ETRE et ce que nous ne
>voulons pas être, ( ce reflet ou (ces reflets) n'est perçu qu'au travers de
>notre prisme kaléidoscopique d'esprit en ce que l'on connait ou pas de la
>Vie )..........et dans cette optique, même le criminel est utile à quelque
>chose....car son crime te montre une face de toi ( en tes possibles, ces
>possibles à tous et toutes d'ailleurs ) que tu choisis de ne pas être, et
>c'est ''' ce choix ''' que tu fais consciemment de ne pas '' être criminel
>'' et ''' les efforts que tu fais en ce sens, car il en faut parfois '''
>qui te fais choisir, en quelque sorte, l'autre option à la peur ( car un
>criminel agit toujours sous le coup d'une peur, sinon il ne tuerais pas ),
>qui est l'Amour.....
>
>car en Vérité nous n'avons que ces deux choix là en réalité dans la Vie,
>celui d'agir sous le coup de la peur et celui d'agir sous le coup de
>l'Amour et toute notre vie oscille sans cesse entre ces deux choix
>possibles, tant que l'on a pas retrouvé et mis en PRATIQUE un JUSTE MILIEU
>à toutes nos actions..........et une fois TROUVER ( hex n°56 ) et MIS en
>PRATIQUE ( hex n°9 ) ce JUSTE MILIEU ( hex n°61 ), on est LIBERE ( hex n°40
>) de l'oscillatoire ( Hex n° 63, hex 64 ), pour se retrouver EN AMOUR ( hex
>n°1 )........pas de suite de suite, mais selon la DUREE ( hex n°32 ) que
>l'on donnera à l'orientation de notre Vie en Amour, car c'est la DUREE en
>INCESSANTS CHOIX de L'AMOUR, LA VIE ( autres NOMS du DIVIN ), en définitive
>qui fait la LIBERATION ou pas... et là une autre DIVINE PAROLE se fait
>comprrendre : TU N'AURAS PAS D'AUTRE DIEU QUE MOI ( dixit le DIVIN des
>divins )..........car ce tu n'auras pas d'autres DIEU que MOI ( L'UNITE )
>NECESSITE un LIBRE CHOIX CONSTAMMENT et CONSCIEMMENT RENOUVELE de LE ( LA )
>CHOISIR et donc NECESSITE de faire l'effort sans cesse de CHOISIR L'AMOUR
>et la VIE au dessus de nos passions destructrices et des nos faiblesses
>pesanteurs de l'existence..................si tu perçois ce que j'essaye de
>te dire là.....et dans ce cas de figure même L'ADVERSAIRE ( que certains
>appèlent celui qui resiste, signification du SAÏTAN ) a son rôle à
>jouer...............et que l'on ne peut pas ''' vaincre '''' par la
>violence et par l'usage de force sans LUMIERE...............ce qui veut
>dire que même lui indirectement te guide à L'AMOUR et à L'USAGE de ta FORCE
>avec LUMIERE..............et quand il conseille la violence et que tu t'y
>avères réceptive, c'est que tu n'es pas encore PRETE pour faire librement
>le choix de L'AMOUR............et dans ce cas interviennent aussi peines,
>souffrances et douleurs pour te montrer que le chemin du sans amour n'est
>pas LE CHEMIN.......en fait dans la NATURE TOUT GUIDE à L'AMOUR absolument
>TOUT.....si on regarde bien les choses avec VERITE....et l'autre fait parti
>de ce guide....parfois guide agréables et sympas, et parfois guide au
>travers d'expariences difficiles.....pour un seul et même but que tu ne
>rates jamais LE CHEMIN de L'AMOUR.........car L'AMOUR est TOUT et rien ne
>peut vivre longtemps sans AMOUR.......
>
>A+ : je sais pas si cela est suffisamment clair pour toi et faire une
>résonnance en toi, mais je viens de le faire à la volée et je n'ai pas
>vraiment approfondit les choses.....

A+

_________________
L'élégance du Temps est celle qui démêle les structures de l'Espace qui ont masqué l'Amour à lui même (James des WINGMAKERS)

http://mysthyc.hautetfort.com/archive/2007/05/29/sciences-occultees.html

OYABIO
Admin

Messages : 1805
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : SA VOIE

Voir le profil de l'utilisateur http://rvlations.forum-actif.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AUTRE qui c'est ? et quel est son BUT

Message  OYABIO le Lun 3 Oct - 8:15

LILOU DIT ; OUiiiiiiiiiiiii Oby cela résonne en moi!! bien sur et trés clairement!!
moi aussi je suis heureuse de te trouver en écho à mes pensées et de me
permettre ainsi de sans cesse affiner,approfondir, avancer ..en moi .

et voila aussi je que je tenais à te dire sur une autre interogation de ta part envers moi :

je cotoye tout et ne choisi rien,
je n'appartient à aucune religion, aucune croyance ,aucune philosophie et je
vais sans cesse des unes aux autres dans un seul souci d'échange .Depuie trés
jeune je me suis apperçue que tout était liè dans la différence apparente.

Depuis j'avance ainsi..
Bien amicalement.

_________________
L'élégance du Temps est celle qui démêle les structures de l'Espace qui ont masqué l'Amour à lui même (James des WINGMAKERS)

http://mysthyc.hautetfort.com/archive/2007/05/29/sciences-occultees.html

OYABIO
Admin

Messages : 1805
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : SA VOIE

Voir le profil de l'utilisateur http://rvlations.forum-actif.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AUTRE qui c'est ? et quel est son BUT

Message  OYABIO le Lun 3 Oct - 8:18

LILOU dixit :
Citation :
Du Nous universel que certains nomment LUI.


OBYONETAOPY repond : que certains nomment LUI d'où le ELLE n'est pas exclu puisque ELLE et LUI ne sont QU'UN.....

Pour être en mesure de " comprendre " la VOIE VERITABLE de PRINCIPE, SOURCE PREMIERE de TOUT qui contient les Deux ( Yin et Yang ) Voies du Dynamisme Createur et du Dynamisme Réceptif, alors les deux visions de l'un et de l'autre, de la Matière et de la Lumière, du Corps ( Sexualite ) ET de l'Esprit ( Spiritualité ) de chacun et de chacune devraient être fait se réunir comme les Rayons de Couleurs se réunissent au POINT FOYER du prisme ( du coeur de la Vie en soi même dans LA VIE ) pour FUSIONNER en lasers une PERLE de PURE LUMIERE BLANCHE et cela peut se comprendre aisément, CELA ne peut pas s'accomplir par L'EXCLUSION d'une Voie par l'autre.........

Dans DIALOGUE avec L'ANGE la traduction française à traduit par LUI un mot POLONAIS qui aurait pu être traduit par un O avec un point au MILIEU................car le mot polonais de la version originale était --- Ö ---- je crois ..........

donc la phrase que tu dit LILOU ci dessus pourrait être traduite ainsi :

Citation :
Du Nous universel que certains nomment Ö


et là tu perçoit maintenant tout le probleme des traductions de textes SACRES qui font croire au Monde que le DIVIN est uniquement masculin et que la FEMME n'y est jamais représentée, ce qui est faux bien sûr......puisque le DIVIN n'est ni exclusivement masculin, ni exclusivement féminin..........IL EST SANS ETRE SOURCE PREMIERE de TOUT et donc A SANS AVOIR le POSSIBLE des DEUX sans JAMAIS PERDRE de SON UNITE........et c'est ce que le Ö du Langage Polonais essayait de faire passer et que l'on ne voit plus vraiment dans la traduction française...............mais qui reste néanmoins une assez bonne traduction........

Donc pour en revenir à L'UN et L'AUTRE, il convient de les PERCEVOIR à la LUMIERE de CELA, si l'on veut PENETRER assez profondément en MEDITATION sur la REALITE des CHOSES qui n'est pas que saisissable.............

Voila LILOU ce que m'inspire tes posts ici......qui OFFRENT une belle fenètre pour voir les choses sous un autre angle........car en effet tu as raison........on ne perçoit AUTRUI que par le kaleidoscope de notre pensée et de notre vécu et bien souvent ce que le croit saisir de l'autre comme étant lui ou elle, n'a bien souvent rien à voir avec ce qu'il ou elle EST vraiment.................et c'est ce qui rend les COMMUNICATIONS DIFFICILES entre les gens puisque chacun et chacune, de temps en temps, doit se ''' défendre """ pour décoller les """ étiquetes """ que lui colle ''' l'autre ''', qui n'est pas lui ou elle, dans une tentative de saisissement de ce qui par ESSENCE ne peut pas se SAISIR.........

_________________
L'élégance du Temps est celle qui démêle les structures de l'Espace qui ont masqué l'Amour à lui même (James des WINGMAKERS)

http://mysthyc.hautetfort.com/archive/2007/05/29/sciences-occultees.html

OYABIO
Admin

Messages : 1805
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : SA VOIE

Voir le profil de l'utilisateur http://rvlations.forum-actif.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AUTRE qui c'est ? et quel est son BUT

Message  OYABIO le Lun 3 Oct - 8:21

Alain FINKIELKRAUT (que je n'aime pas, mais y a du bon en tous, même les pires) dit P80 de son LIVRE SAGESSE de L'AMOUR, (text que OBYONETAOPY à quelque peu modifié, pour dire ce que lui ressent aussi mais avec ses mots à lui ) :

Parti à la recherche d'un complé­ment et ou d'un(e) partenaire, on rencontre souvent L’IREDUCTIBLE. On veut un corps qui se donne à soi ou une âme qui s'unisse à la sienne, mais ce que l’on découvre, c'est l'obsédante proximité d'une ABSENCE PRESENCE. On désirais L'ACCORD PARFAIT et finalement, on fais l'expérience d'une distance comme infranchis­sable. On espérais une victoire facile et on vois “ la victoire toujours impossible sur un autre être ”.

On croyais enfin qu'être deux, c'était constituer un tout. Mais l'être aimé nous reste obstinément extérieur, quand le rapport qui nous unit à lui “ ne comble pas la distance, mais la confirme, ( j’ai remplacé séparation pas distance parce que selon moi la séparation n’existe pas vraiment puisque ce n’est qu’une interprétation erronée que l’on fait des choses, car rien n’est séparé dans les Univers, TOUT est en INTERELATION SUBTILE des uns avec les autres, même et surtout invisiblement ), ……..parce que : il semble que cela soit ainsi dans les affaires de L’UNIVERS : ( P80 ) oui il semble que cela soit ainsi: “ Le découvert ne perd rien dans la découverte de son mystère, et le caché ne se dévoile pas dans le visible……

P79 : Être deux ? ? ? ? : il faut toute la minutie et toute la ferveur du rituel ( amoureux ) d’union de nos différences par ce qu’elles ont de complémentaire pour accéder à la MERVEILLE enfouie sous cette EVIDENCE : ‘’’ L'Autre n'est pas un ( SUJET ) objet que l’on peut s'approprier et ou une liberté que l’on dois circonvenir pour affirmer la notre, c'est un Etre dont le ‘’ mode d'être ‘’ consiste A NE JAMAIS COMPLETEMENT SE LIVRER à la convoitise, à la connaissance et ou au regard ) ‘’’ et L’AMOUR le plus PUR consiste à guider l’autre ( l’être aimé ) vers LE LIBRE, même et surtout s’il s’agit, qu’il ou elle soit LIBRE de nous, ( c’est à dire qu’il fasse sans cesse l’exercice de sa propre liberté d’être ou de ne pas être avec nous, selon son propre libre choix et son propre libre consentement, et même si cela peut nous causer de la peine qu’il ou elle ne fasse pas ce choix d’être avec nous ) …….

Une chanson de STING ( ex chanteur du groupe POLICE des années 80 ) dit d'ailleurs assez justement : IF YOU LOVE SOMEBODY, SET HIM ( HER ) FREE…….ce qui donne en Français AIMER QUELQU’UN, C’EST ŒUVRER A SA LIBERTE…..et ou AIMER QUELQU’UN c’est vouloir qu’il devienne LE LIBRE…..

Qu'est-ce que l'amour, finalement ? sinon languir après le TOUT proche, comme si, une fois levés tous les obstacles, dans le contact ( des peaux, de l'entrelacement, ) même dans la danse d’union des vibrations internes de cœurs proches de la fusion, l'Autre refusait encore de se laisser ENGLOBER ( CIRCONVENIR )……..parce que telle est sa NATURE PROFONDE, qui n’est autre que la NATURE MEME de L’AMOUR……ESSENCE INSAISISSABLE PAR EXCELLENCE.......

La jouissance la plus folle consiste donc en AMOUR à ne se saisir de rien, à approcher sans fin et sans cesse de '''' ce qu'on est hors d'état de SAISIR ''', à le ( la ) solliciter, à le ( la ) chercher, à en fouiller ( la chair et l’esprit ) l' inaccessibles, et non à chercher à le vaincre, ni même croire que l’on peut le faire dans une confusion bienheureuse, et encore moins à essayer de changer la fatalité de la distance par le repli sur soi destructeur de merveille…….

P 70 : Tout ceci parce que le DESIR n'est pas vraiment une faim qui puisse être rassasiée dans le saisissable ou par le concret, mais une APPROCHE ( hex n°19 ) dont le sujet se dérobe toujours. Il est maintenant clair, malgré les plaintes et les lamentations de l’éloignement, que la proximité partielle de l'Autre est meilleure que l'union pleine et totale avec lui ( ou elle ) lorsque l’on est 24 h sur 24 ensemble........ et Meilleure là, ici, ne signifie pas forcément plus agréable, ni plus facile…….ni plus important....


VOILA, je te fais voir ce texte de AF ( que j'ai un peu modifié ) parce que selon moi, il exprime assez bien notre ( les être zhumains ) QUETE INCESSANTE de L'AMOUR et on peut même y voir là les raisons qui font nos ''' déceptions '''' quand on croit pouvoir s'en saisir et tout controller.......

( et je note ici, pour L'AMIE qui m'a fait connaitre ce Livre,..........que c'est en partie le 4 mail que je voulais lui envoyer et que je n'ai pas envoyé parce que nous avions une ''' petite divergence ''' sur un questionnement dans lequel plus personne ne savait qui devait y répondre en premier ou pas ( acrobate et jongleuse dans un même N° de cirque )...........je le précise ici, si l'amie en question vient lire cela ici bien sûr....Coucou c'est à toi que je parle là C ........)

et pour toi LILOU ce texte est mis là de façon plus UNIVERSELLE entre nous....

_________________
L'élégance du Temps est celle qui démêle les structures de l'Espace qui ont masqué l'Amour à lui même (James des WINGMAKERS)

http://mysthyc.hautetfort.com/archive/2007/05/29/sciences-occultees.html

OYABIO
Admin

Messages : 1805
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : SA VOIE

Voir le profil de l'utilisateur http://rvlations.forum-actif.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AUTRE qui c'est ? et quel est son BUT

Message  OYABIO le Lun 3 Oct - 8:22

LILOU conclut : Merci de ce partage Oby,

" Etre deux???"

Combien souvent sommes nous prisoniers de ce " deux" que nous voulons " un " à notre image..

et combien est belle l'aventure quand le " deux" se redécouvre sans cesse et que l'on est en quelque sorte " seul ensemble", non pas dans le sens de isolés ou séparés mais dans celui de LIBRE.
c'est une liberté qui unit, qui fait grandir dans la confiance mutuelle,qui permet à chacun d'être profondément lui même et d'aller sans cesse à la rencontre des possibles.
Elle n'a que faire de la proximité ou de l'éloignement, de la resemblance ou de la différence,du bien ou du mal.,du passé ou du futur...elle ne s'inscrit ni dans le temps ni dans l'espace . Elle permet d'ETRE tout simplement comme une premanente naissance..
C'est dans cette liberté que résonne pour moi le mieux la phrase " aime ton prochain comme toi même"..

Bien amicalement.

_________________
L'élégance du Temps est celle qui démêle les structures de l'Espace qui ont masqué l'Amour à lui même (James des WINGMAKERS)

http://mysthyc.hautetfort.com/archive/2007/05/29/sciences-occultees.html

OYABIO
Admin

Messages : 1805
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : SA VOIE

Voir le profil de l'utilisateur http://rvlations.forum-actif.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AUTRE qui c'est ? et quel est son BUT

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:48


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum