RVELATIONS

Lien ETABLIT famille SARKO, OBAMA et BILDELBERG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lien ETABLIT famille SARKO, OBAMA et BILDELBERG

Message  OYABIO le Mer 2 Fév - 17:39

Frank Wisner*** (juif et sionist Americain), 72 ans, (voir ci dessous sa bio d'homme de haut rang dans les spheres de gouvernance Americaines) envoyé par Barack Obama au Caire pour tenter de gérer au mieux le passage à l'après-Moubarak, est un spécialiste des situations inextricables.

Il a, du point de vue français, une autre caractéristique : il est marié à Christine de Ganay, une aristocrate française, ex-femme de Pal Sarkozy de Nagy-Bocsa, et donc ex-belle-mère de Nicolas Sarkozy (juif et sionist)…

Inconnu des Français, Frank G. Wisner a pourtant joué un grand rôle dans ce pays la FRANCE. Il a épousé Christine de Ganay (seconde épouse de Pal Sarkozy) et, à ce titre, a élevé Nicolas Sarkozy dans sa période new-yorkaise. C’est lui qui a introduit l’adolescent dans les cercles de la CIA et qui lui a ouvert les portes de la politique française.

Par ailleurs,

c’est encore Frank G. Wisner qui a imposé son ami Bernard Kouchner (juif) comme ministre français des Affaires étrangères avec pour mission de mobiliser les Etats européens en faveur de l’indépendance du Kosovo.

C’est un des propres enfants de Frank G. Wisner qui fut le porte-parole de la campagne présidentielle de Sarkozy pour les médias anglo-saxons, tandis qu’un autre de ses enfants est devenu un des piliers du Carlyle Group (très connu des BILDELBERG), ce fond de placement des Bush et des Ben Laden.

Les Américains appellent ce genre de personnage un « troubleshooter », un mot qui n'a pas véritablement d'équivalent en Français, mais qui désigne un personnage envoyé pour démêler les situations « troublées ».
Ancien ambassadeur des Etats-Unis au Caire

bio de *** Frank George Wisner, c'est une dynastie. Avec un père, Frank Gardiner Wisner, qui fut le chef des opérations stratégiques américaines à la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe, puis directeur des plans de la CIA dans les années 50, au début de la guerre froide, chargé de monter les opérations d'espionnage en direction de l'Union soviétique.


C'est aussi un homme qui a créé sa propre légende, diplomate au département d'Etat dès les années 60, devenu le spécialiste des zones de conflit. Dans les années 70, sous l'administration Carter, il plonge en Afrique australe, à l'époque des guerres de libération, de la présence cubaine, de l'apartheid.

En 1986, il devient ambassadeur des Etats-Unis au Caire, où il restera cinq ans et apprendra à connaître Hosni Moubarak, des liens jamais rompus depuis et qui lui valent aujourd'hui d'être le porteur de mauvaises nouvelles au Caire, en pleine contestation de la rue.

On retrouve ensuite Frank Wisner en Asie – Philippines et Inde –, avant de quitter la carrière diplomatique en 1997 et de passer dans le privé. Mais pas n'importe où : d'abord à Enron, l'une des plus grandes entreprises américaines dans le secteur de l'énergie, qui s'écroule dans un énorme scandale au début des années 2000, préfigurant par bien des aspects la crise financière de 2008.

Il est aussi, jusqu'en 2009, vice-président d'AIG, la compagnie d'assurance américaine en faillite dont l'Etat a dû prendre le contrôle lors de la crise financière.
Un vieux routier de la diplomatie

Mais l'appel des crises n'est jamais loin : Frank Wisner participe sous l'administration Bush à un groupe de travail indépendant qui réfléchit, avant l'invasion de l'Irak, aux institutions de l'après-Saddam Hussein, puis participe au nom de l'administration à la « troïka » qui a défini le statut final du Kosovo, devenu depuis un Etat indépendant mais encore contesté.

La diplomatie américaine a quelques personnages comme Frank Wisner dans sa manche. L'un d'entre eux vient de disparaître : Richard Holbrooke, mort brutalement en décembre, a été le représentant spécial de Barack Obama pour l'AfPak (Afghanistan-Pakistan) après avoir conduit les négociations de Dayton qui ont mis fin à la guerre de Bosnie.

Il fallait un vieux routier de la diplomatie et sans doute des services secrets, ayant roulé sa bosse sur plusieurs continents, plusieurs crises, connu des échecs et des succès, des méthodes douces et des coups fourrés, pour intervenir de manière avisée et informée sur une crise majeure pour les Etats-Unis, dans l'une des zones névralgiques du monde. Frank Wisner est de ceux-là.

Avec cela de SOULIGNE, on comprend mieux et pourquoi comment la famille SARKOZY est arrivée en France pendant la seconde guerre mondiale...et qu'elle n'a jamais vraiment manquer de rien jusqu'à aujourd'hui...de là à dire que le coup du SARKO président a été planifié de A à Z depuis très très longtemps (enfin lui ou un autre membre de sa famille si SRKO n'avait pas fait les affaires BILDELBERG)........on est en droit de se poser la question, au vu des évènements actuels......C'est ce que l'on appelle infiltrer très tôt un PION à soi dans un Pays, pour developper tranquillement ensuite notre politque sans se faire repérer....du GRAND ART STRATEGIQUE je dois dire...mais on comprend mieux le pourquoi de comment de ce qui se passe en France actuellement...et la POLITIQUE de MAARD qui y est menée, qui n'a rien à voir avec une POLITIQUE FRANCAISE pour les intérets de la FRANCE.....

SOURCE : http://www.redicecreations.com/article.php?id=4618 (en anglais)

Le même lien que ci dessus, mais en Français : http://www.voltairenet.org/article157210.html


_________________
L'élégance du Temps est celle qui démêle les structures de l'Espace qui ont masqué l'Amour à lui même (James des WINGMAKERS)

http://mysthyc.hautetfort.com/archive/2007/05/29/sciences-occultees.html
avatar
OYABIO
Admin

Messages : 1813
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : SA VOIE

Voir le profil de l'utilisateur http://rvlations.forum-actif.info

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum