RVELATIONS

ORGANISME VIEUX de 34 000 ANS retrouvé VIVANT dans un Cristal de Sel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ORGANISME VIEUX de 34 000 ANS retrouvé VIVANT dans un Cristal de Sel

Message  OYABIO le Ven 14 Jan - 7:26

C'est une histoire qui a tous les rebondissements d'un film culte de science fiction des années 60 :




Les scientifiques rapportent des cristaux de sel antiques, qui étaient profondément enterrés en dessous de la vallée de la mort (DEATH VALLEY aux USA) lors d'une recherche sur le CHANGEMENT CLIMATIQUE. Les étincelants cristaux sont soigneusement emballés jusqu'à ce que, des années plus tard, de jeunes inconnus chercheurs jettent un deuxième regard sur ces cristaux vieux de 34.000 ans et découvrent, emprisonné à l'intérieur, quelque chose d"étrange ?.

Quelque chose… de vivant.



Avec cette découverte, dans cette histoire, l'humanité ne finit pas à la destruction de la race humaine bouffée par l'organisme vivant libéré, mais avec un scientifique satisfait finissant son doctorat et ses autres diplomes.

« C'était réellement une surprise très grande pour moi, » a dit Brian Schubert, qui a découvert les bactéries antiques vivant dans les chambres minuscules et remplies de fluide à l'intérieur des cristaux de sel.

Les cristaux de sel se développent très rapidement, emprisonnant celui qui s'avère justement y flotter et ou vivre - dans des bulles minuscules d'intérieur juste quelques microns de tailles, apparenté aux bulles de neige- miniatures naturellement faites par la NATURE.

« L'ORGANISME VIVANT est de manière permanente scellé à l'intérieur du sel, comme dans une capsule de temps, » a dit Tim Lowenstein, un professeur dans le département de géologie au conseiller d'université et de Schubert de Binghamton.

Ladite nouvelle recherche de Lowenstein indique que ce processus se produit dans les lacs salins modernes,soutenant ainsi davantage la découverte étonnante davantage Schubert, qui a été la première fois révélée il y a environ un an. Les nouveaux résultats, avec des détails du travail de Schubert, sont édités dans l'édition du janvier 2011 de GSA aujourd'hui, la publication de la société géologique de l'Amérique.

Schubert, maintenant chercheur auxiliaire à l'université d'Hawaï, a dit que les bactéries (une sorte de sel-affectueuse) trouvée encore sur terre aujourd'hui - étaient ici rétrécies et petites, et comme suspendues dans un genre d'état d'hibernation.

« Ces organismes sont bien vivants, mais ils n'emploient aucune énergie pour nager autour, et ne se reproduisent pas, » dit Schubert. « Ils ne font rien du tout excepté se maintenir en vie.  »

La clef de cette millénium-longue survie des microbes peut être leurs captifs camarade - des micro algues, issue d'un groupe appelé Dunaliella.

« La partie la plus passionnante pour moi était quand nous avons identifier les cellules de Dunaliella là dedans » dit Schubert « parce qu'il y avait des indications qui laissaient à penser qu'elles pouvaient être une source de nourriture pour les organismes vivants.  »

Avec la découverte d'une source d'énergie potentielle emprisonnée à côté des bactéries, il a commencé à voir émerger ceci : ces chambres de temps minuscules peuvent loger des écosystèmes entiers et microscopiques.

D'autres vieilles bactéries existent elles sur Terre encore vivantes ???

Schubert et Lowenstein ne sont pas les premiers à découvrir des organismes qui ont une extraordinaires capacités de SURVIE. Il y a environ une décennie, il y avait déjà eut des réclamations pour des découvertes de bactéries vieilles de 250 million-années. Mais les résultats n'avaient pas été reproduits, et sont restés controversés.

Schubert, cependant, a pu reproduire ses résultats. Non seulement a-t-il accru les mêmes organismes dans les mêmes conditions dans son propre laboratoire, et il a envoyé des cristaux à un autre laboratoire, qui a alors obtenu les mêmes résultats.
« Ainsi ce n'était pas quelque chose qui était juste un contaminant de notre laboratoire, » dit Schubert.

La stratégie de survie :

La prochaine étape pour des chercheurs est de figurer alors comment des microbes, suspendus dans un mode de famine-survie pour tant de milliers d'années, sont parvenus à rester viables.

« Nous ne sommes pas sûrs de comment cela se passe ? » à dit Lowenstein. « Ils doivent pouvoir réparer leur ADN, parce que l'ADN se dégrade avec du temps. »

Schubert a dit que les microbes ont mis deux mois et demi à « se réveiller » hors de leur état d'hibernation avant de commencer à se reproduire ; comportement qui a déjà été précédemment remarqué chez les bactéries et largement documenté, et c'est aussi une stratégie de vie qui se comprend aisément.

« Hiberné pendant 34.000 ans et maintenant il a un enfant, » Schubert dit. Et ironiquement, une fois que cela se produit, les nouvelles bactéries sont, naturellement et entièrement modernes.

Des 900 échantillons encristalés que Schubert a examiné, seulement cinq ont re produit des bactéries vivantes. Cependant, Schubert dit, microbes sont très très difficiles. La plupart des organismes ne peuvent pas être cultivés en laboratoire, il se peut donc que beaucoup de microbes en vie n'aient pas aimé leur nouveau endroit en laboratoire pour se reproduire.

Toujours est il que c'est très excitant de découvrir ce qui peut être un organisme vivant de issu de la matière organique la plus ancienne sur la planète ?
« Il a établi très bien, » Schubert dit.

Source : http://www.ouramazingplanet.com/ancient-bacteria-organisms-found-buried-alive-0943/ en ANGLAIS



_________________
L'élégance du Temps est celle qui démêle les structures de l'Espace qui ont masqué l'Amour à lui même (James des WINGMAKERS)

http://mysthyc.hautetfort.com/archive/2007/05/29/sciences-occultees.html

OYABIO
Admin

Messages : 1805
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : SA VOIE

Voir le profil de l'utilisateur http://rvlations.forum-actif.info

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum