RVELATIONS

PORNO, vient de PORNEIA en Grec et signifie ...

Aller en bas

PORNO, vient de PORNEIA en Grec et signifie ...

Message  OYABIO le Sam 1 Jan - 23:03

Source : http://ingo.doomby.com/rubrique,poltilique,500934.html

[....] l'humanité commence avec l'émergence de la conscience de la mort, donc de la singularité : je suis autre que le cosmos et autre que mes congénères. Avant cela, il y a sans doute eu un premier « communisme hominien », viable parce que fondé seulement sur les besoins. Mais quand on entre dans la famille Sapiens sapiens, il y a émergence conjointe de la singularité et de l'altérité et, à partir de là, le rapport à autrui n'est plus seulement fait de besoins et de nécessités, mais aussi de désir, de volonté, d'amour et de haine.

L'erreur de la politique et de l'économie est de ne pas en tenir compte. L'une et l'autre traitent l'humain comme un être de besoin et de raison, alors que l'émergence de la conscience de la mort bouleverse l'univers des besoins. Elle ne l'annule pas (les besoins demeurent), mais elle crée le désir, dont la caractéristique est d'ouvrir le champ de l'illimité.

- Le besoin (respirer, boire, manger, se chauffer, se reproduire) est autorégulé par la satisfaction.

- Le désir, non.

Si nous n'étions que des êtres de besoin rationnels, le libéralisme, dans sa tradition économique, aussi bien que le socialisme, dans sa tradition étatique, seraient tous les deux des solutions efficaces : dans un cas, un marché d'offre et de demande régulerait les besoin et leur satisfaction ; dans l'autre cas, une conscience collective réussirait à arbitrer entre les priorités relatives des différents besoins.

Or, ça ne marche pas, précisément parce que l'être humain n'est pas seulement un être de besoin et de raison, mais un être de désir et d'angoisse.

Et si l'on ne travaille pas cet enjeu-là, on passe à côté de la question de l'illimité du désir, et cet illimité dégénère alors en captation de richesse (le capitalisme), ou de pouvoir (le despotisme), ou bien de sens (la religion, le scientisme), ou encore de genre (le patriarcat, le machisme).

En réalité, toutes ces captations sont des formes de ce que les Grecs appelaient la pornéia, qui est la forme d'amour la plus basique. C'est l'amour glouton du nourrisson pour le sein de la mère, qui donne la pornographie s'il demeure tel quel chez l'adulte.

[...] Les Grecs distinguaient au moins quatre formes d'amour : la pornéia, l'eros (l'amour physique), la philia (l'amour absolu) et l'agapé (l'amour divin et inconditionnel [spirituel]).

La pornéia du nourrisson nous le montre dans sa vulnérabilité et dans son pouvoir d'absorption, on pourrait presque dire de fusion-acquisition du corps de la mère, au point qu'il ne le distingue pas encore clairement du sien. Pour le nourrisson, elle suffit.

Mais quand des milliards d'adultes restent scotchés à ce niveau, qui nie l'autre, la civilisation entre en malaise grave.

[...] Tant qu'on n'a pas fait le pas qui mène vers l'eros et la philia, on n'accepte pas autrui, l'altérité - même si, à ces stades-là, cette acceptation se situe encore dans un donnant-donnant, qui ne sera dépassé qu'au niveau de l'agapé.

Plus on monte en INTENSITE de SPIRITUALITE, plus s'enrichit la qualité de don et de conscience.

extrait de propos de Patrick Viveret dans Nouvelles Clés N° 64 pages 16 et 17...

Source : http://ingo.doomby.com/rubrique,poltilique,500934.html

PORNEIA (πορνεία) dans sa véritable signification : QUI VA VERS L'EXTERIEUR

Ce qui est marrant, c'est quand on cherche la signification de ce mot sur INTERNET, que cela soit en anglais et ou en français, on est aussitôt envahit par des milliers de sites JUDEO CHRISTANO CATHO JEHOVATICs qui nous inondent de leurs liens et nous massacrent la signification réelle de ce mot, pour le tirer vers la culpabilisation du sexe et de la sexualité et ou de certaines pratiques sexuelles....choses qui n'apparaissent absolument pas dans la VRAIE TRADUCTION GRECQUE de ce mot....comme par hasard ???

Bref en aucun cas, nous voyons des GRECs nous traduire ce mot qui est pourtant le leur......c'est quand même assez flagrant d'une certaine preuve d'une certaine main mise par certains sur une TRADUCTION de ce mot comme cela les arrange et non pas tel que le mot signifie réellement en VERITE...

Plus INTERESSANT encore : PORNO vient du grec ancien πόρνος soit pornos (masculin) et πόρνη pornē (féminin) qui semble être un nom dérivé du verbe pernemi (vendre) Une personne porneia accepte que TOUT puisse devenir marchandise.....il n'y a donc ici aucune indication morale visant à nous dire ce qui est bien ou mal dans l'histoire et surtout aucune indication sexuelle......mais on devine comment les JUDEO CHRISTANO CATHO JEHOVATICs, etc nous ont depuis très très longtemps DEVIE le mot PORNOS et ou PORNE afin de le faire coller à ce qu'ils pensent de la Femme, cet instrument selon eux du DIABLE qui a dévié le pauvre Adam caliméro......et dont on sait maintenant que cette HISTOIRE de ADAM et de la POMME avec EVE et le SERPENT est fausse complète..... voir http://tao1.hautetfort.com/archive/2008/04/11/le-mensonge-universel.html

ET ENCORE voir là aussi pour mieux comprendre http://arnet.pagesperso-orange.fr/pages/Spiritualite/entretiens/souzenelle/Souzenelle_02.htm



_________________
L'élégance du Temps est celle qui démêle les structures de l'Espace qui ont masqué l'Amour à lui même (James des WINGMAKERS)

http://mysthyc.hautetfort.com/archive/2007/05/29/sciences-occultees.html
avatar
OYABIO
Admin

Messages : 1813
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : SA VOIE

Voir le profil de l'utilisateur http://rvlations.forum-actif.info

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum